d'ailleurs d'ici

extraits voyageurs // L’orangeraie

« Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais la guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins. Des hommes viennent réclamer vengeance pour le sang versé. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices. Et tous payeront le tribut des martyrs, les morts comme ceux qui restent. Larry Tremblay frappe encore un grand coup, mais vise cette fois le cœur, laissant au lecteur le soin de départager les âmes pures des fourbes, les fanatiques des héros. Un texte à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert. »

Comme ta maison est calme! Je ferme les yeux et le parfum des orangers m’envahit. Ton père Mounir a travaillé toute sa vie sur cette terre aride. C’était le désert, ici. Avec l’aide de Dieu, ton père a accompli un miracle. Il a fait pousser des oranges là où il n’y avait que du sable et des pierres. Ne crois pas, parce que je suis venu chez toi avec une mitraillette, que je n’ai pas les yeux et les oreilles d’un poète. J’entends et je vois ce qui est juste et bon. Tu es un homme de coeur. Ta maison est propre. Chaque chose est à sa place. Le thé de ta femme est délicieux. Tu sais ce qu’on dit, trop sucré, pas assez sucré, le bon thé se boit entre les deux. Celui de ta femme se tient juste au milieu. Le ruisseau qui coule entre la maison de ton père et la tienne se tient aussi juste au milieu. De la route, c’est ce qu’on remarque en premier, cette beauté qui se tient juste au milieu. (…) Seul un homme de justice a pu transformer cette terre sans visage en un paradis. Les oiseaux ne se trompent jamais quand il s’agit de paradis. Ils le reconnaissent très vite, même lorsqu’il se cache dans l’ombre des montagnes.

L’orangeraie // Larry Tremblay // p.11

Source du quatrième de couverture + introduction: Les libraires

«

»

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *