d'ailleurs

L’Inde au féminin (Partie 1) – L’habillement

Aaaaah l’Inde! J’ai réalisé un vieux rêve ce printemps en foulant pour la première fois le sous-continent avec une amie de toujours. Oui, deux filles, deux sacs à dos et une bonne part de courage quand même, car il faut dire que nous étions précédées de quelques on-dit plus ou moins positifs sur l’accueil réservé aux femmes dans ce pays. Nous avons toutefois décidé de foncer et de balayer nos appréhensions pour laisser place à l’émerveillement et à la découverte, sans toutefois partir trop à la légère. Voyager en Inde quand on est une femme peut parfois être déroutant, voire insécurisant dans certaines situations, je vous le confirme. Voici donc quelques observations et conseils qui faciliteront votre périple au féminin au cœur de ce pays grandiose et coloré.

L’Inde reste sans contredit un pays assez conservateur où il subsiste toujours une grande disparité entre les hommes et les femmes, on s’en rend compte assez rapidement. Même sur le plan vestimentaire, il existe plusieurs différences majeures. Alors que les Indiens se vêtent beaucoup plus « à l’Occidentale », les femmes, parées de bijoux et au regard accentué de khôl, sont magnifiques dans leurs saris multicolores et détonnent par l’éclat de leur traditionalisme.

Dans l’optique de nous fondre le plus possible à la masse, nous avons opté pour une neutralité vestimentaire plutôt que le confort des shorts et des chandails courts. Plusieurs touristes portaient des vêtements dévoilant plus de peau, mais les regards désapprobateurs et les commentaires désobligeant venaient avec. La femme occidentale peut être perçue comme plus libre (pas le biais des films, de la musique et des médias sociaux par exemple) et, par le fait même, plus ouvertes aux rencontres, au flirt. Nous voulions simplement éviter de donner de fausses impressions aux gens que nous allions rencontrer sur notre route. Évidemment, je ne vous conseille pas ici d’apporter votre combinaison de ski, mais seulement de faire usage de bon sens en vue de se sentir bien, j’aime agir en invitée quand je voyage, j’aime sentir que je suis la bienvenue peu importe où je vais.

Il ne faut pas oublier qu’en Inde plusieurs lieux de culte sont des incontournables, par conséquent la sobriété est de mise pour les visiter. Même si les températures dépassaient souvent les 30 degrés, nous portions des vêtements longs et amples qui couvraient nos épaules, nos bras et nos jambes. Nous marchions de longues heures chaussées d’espadrilles de sport pour éviter des dégâts fâcheux (!) à nos petits pieds et notre tête était constamment couverte pour parer aux dommages causés par le soleil.

En terminant, il est aussi possible de se procurer des vêtements amples et confortables à petit prix sur place. C’est une bonne façon d’encourager les populations locales, d’affronter la température souvent chaude et humide et de se rapporter un petit souvenir à arborer à Montréal une fois les beaux jours revenus!

»

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *