d'ailleurs

LRNCE

LRNCE est un univers créatif pour lequel j’ai craqué complètement en préparant mon voyage au Maroc, l’an dernier. Idéalisée par la prolifique créatrice belge Laurence Leenaert et conçue à Marrakech, cette jeune marque a le vent dans les voiles. Spécialisée dans la conception de textiles, d’accessoires tous plus beaux les uns que les autres, d’objets design uniques, LRNCE a pour mission d’élever les objets du quotidien au rang de trésors. 

Crédit photo: LRNCE

En effet, ce qui me rejoint le plus chez LRNCE c’est cette ligne imparfaite, idiosyncratique, ces traits rapidement esquissés qui habillent magnifiquement ses pièces minimalistes. C’est les couleurs qui rappellent la terre et le voyage, ces créations qui donnent envie de bourlinguer. De manière unique, LRNCE oppose préciosité et objets usuels, beauté traditionnelle à des matériaux communs, des traits grossiers à de riches pigments. Son style de l’instantané est toujours apaisé par le côté brut et nature de ses créations, en plus d’être rehaussé par une tendance parfois rétro, parfois ludique.

Crédit photo: LRNCE

It is here that Leenaert (…) creates her own versions of these products for her line, LRNCE, which also includes textiles, mirrors and clothing — all in her distinctive patterns and colors that reference Picasso’s ceramics, Miró’s line drawings and Moroccan tribal patterns. Her pitchers and vessels — creamy white except for the vibrant shapes, wobbly lines and asymmetrical faces painted onto them — were featured at the Conran Shop during London Craft Week in May and are also found at Le Bon Marché in Paris, Mociun in Brooklyn and at her studio showroom. »

New-York Times
Crédit photo: LRNCE
Crédit photo: LRNCE

J’adore ses kimonos, ses tapis, ses poteries, ses miroirs, ses sandales, ses tapisseries.  

Le travail de la Laurence dernière LRNCE est inspiré de l’imagerie nord-africaine et de ses manifestations créatives et rend hommage aux peuples, à la culture et à l’esthétique marocaine. Que ce soit les dunes scintillantes du désert, les médinas ensablées, des oasis ondoyantes ou les tapis sublimes, LRNCE reprend ces motifs natifs pour les immortaliser sur ses créations. Le symbolisme des peuples nomades s’est facilement retrouvé sur ses premières étoffes, elle qui n’est arrivé au Maroc qu’avec une machine à coudre, quelques euros en poche, un diplôme de l’Académie des beaux-arts de Gand et beaucoup de talent à revendre. 

Dès ses débuts en sol marocain, elle rencontre des créateurs locaux qui s’intéressent à son approche picturale. Elle se rappelle s’être sentie comme un véritable électron libre, une extra-terrestre débarquée au Maroc avec des idées plein la tête.

Crédit photo: LRNCE

I’m sure they were thinking, « Who is this 25-year-old girl messing up my perfect pot?” she says with a laugh. But, over time, they came to understand each other, and Leenaert is proud of those relationships. “A lot of people come to Marrakesh and buy things to sell at a huge markup back in France,” she says. “This is what I absolutely don’t want. I want to start from zero and work with the artisans to make something new ».

New-York Times
Crédit photo: LRNCE

L’artiste travaille justement en étroite collaboration avec des créateurs et artisans locaux rencontrés sur la route. Pour elle, le métissage des talents, de l’expertise et des savoir-faire des artisans locaux est au coeur de son travail et de la réussite de son entreprise. Les motifs organiques, sa signature graphique distincte et le minimalisme de ses objets plaisent à de plus en plus de monde. Son studio ensoleillé est invitant, il regorge de pièces uniques et est ouvert au public. Il se trouve dans le quartier industriel de Marrakech, Sidi Ghanem, dans une maison simple aux murs blancs assortie d’une terrasse à l’ombre de bougainvilliers et d’oliviers, un contenant parfait pour sa créativité sans bornes.

Sources: LRNCE // Instagram // Turbulences // New-York Times // Not just a label

«

»

2 COMMENTS

  • Avatar
    Amélie

    je suis Laurence depuis quelques temps déjà .. j’adore son univers entre le design minimaliste et l’art premier !
    C’est un peu cher pour ma bourse mais j’espère un jour pouvoir m’offrir l’un de ses tapis <3

    Ps : très chouette de mettre des portraits en avant comme ça 🙂

    • Avatar
      Anne Bernard
      AUTHOR

      Ses produits sont vraiment incroyables, je suis contente de partager mon amour pour LRNCE avec toi 🙂

      Merci pour ce beau commentaire Amélie!

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *